Rando en terre Jupillienes

Jupilles, vous connaissez ?

Jupilles  c'est beau mais c'est loin...

Non ? Moi non plus jusqu’à ce …lundi 1er avril dernier. Située entre le Mans et Tours, au cœur de la forêt de Bercé, dans la vallée du loir, cette commune sarthoise accueillait la 11ème édition de la rando  » Loir et Bercé » (Trans’sarthe).

Après Perseigne et Sillé, le Giant allait donc poser ses roues dans la foret de Bercé. Et quelle forêt !

Grande comme Paris intra Muros, ayant elle aussi sa tour : le plus haut pylône de France …plus haut que la tour Eiffel, il y pousse le nec le plus ultra du chêne dont on retrouve le goût dans les Cognacs, Bordeaux, ou autres grands crus cher a notre Steph Cube…

 Avec plus de 5000 hectares et ses futaies de plus de 300 ans, On peut y croiser des biches sans bottes en cuir, cerfs, voir même deux coqs faisans pas vraiment sauvage…

Je m’élance dans les touts premiers sur le circuit « confirmé » de 50 klms organisé par le club VTT du château de Loir

Les 5 premières bornes annoncent toute de suite la couleur ! Plusieurs bourbiers « anti-Cobra » ajoutent de la boue a celle de Torfou.

 De plus les ascensions  « tout à gauche » me chauffent vite les cuissots, beaucoup trop vite… La majorité des Vtistes opte pour une séance de « je marche à coté de mon vélo…).   Je ferais de même.

Est ce bien raisonnable pour une reprise ? Euh ! C’est ou la pancarte birfuc 35 …

Tata d’argent                                           Tata de bronze

tata d'argent tata de bronze

Mais fort heureusement pour moi, les chênes centenaires sont a portée de roue, voilà de quoi retrouver un maximum de plaisir !

des dizaines de tonneaux

des dizaines de tonneaux...

 Entrée dans la foret, le terrain de jeu change ! Les sentiers et grandes allées « joueuses » me confortent dans l’idée de continuer mon périple plus loin. Je retrouve les sensations «oubliées » de pilotage

De  beaux singles en sous bois puis c’est l’arrivée vers le  ravito : vraiment top ! Banane – abricots -pruneaux – figues- rillettes… bah oui ! Bienvenue  en Sarthe

Le ravito (enfin)

 

Chouette ravito

ravito au top chouette le ravito

 

Pause salutaire                                                     Le palais de la gourmandise   


Pause salutaire le palais de la gourmandise

 

La fin de parcours nous fait emprunter quelques chemins et bitumes avec une énième patate avant de rejoindre le village. Le fléchage est excellent :

Au total, 54 klms pour 750 D+  avec beaucoup de plaisir : Un circuit « physique » avec des difficultés boueuses et montantes sur la première partie puis de belles portons forestières  comme on les aime ! 

 « C’est fini  ! »

c'est fini !c'est fini - bis

 

 

les premiers kilomètres en vidéo…  

JP

Une réflexion au sujet de “Rando en terre Jupillienes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *