Présentation du club

    Samedi soir 23h00.

 

Je règle consciencieusement le réveil pour le lendemain : 6h00, un dimanche, ça va piquer…

vtt-redbull

J’évite soigneusement de croiser le regard de ma femme de peur d’être fusillé sur place, mais elle pense trop fort pour que je n’entende pas : « quel malade mental peut accepter de sacrifier sa grasse matinée hebdomadaire pour aller souffrir 3 ou 4  heures sur une selle de vélo, se faire

cycliste-humour-03-c5149e

exploser les poumons à tenter de grimper des passages infranchissables, a risquer le carton à chaque seconde d’une descente incontrôlable, terminer éreinté, déshydraté, sale, trempé, tétanisé par le froid, carbonisé par les crampes et l’hypoglycémie. Et tout ça pour revenir à son point de départ. Qui ??? »

J’ai un instant de doute. Les yeux dans le vide, je fixe sans le voir le réveil où les chiffres continuent de défiler dans une spirale sans fin.

« Bon, tu viens te coucher oui ou non ? »

velo-au-lit

Les chiffres s’arrêtent de tourner, ce sera 5h59, non mais !

Je me couche, l’esprit apaisé : Et si l’intensité d’une passion se mesurait justement à l’heure du réveil du dimanche matin, un peu comme le symbole des sacrifices qu’on est prêt à consentir…

Le sommeil me gagne enfin. La nuit va être courte.

Si vous aussi vous faites partie de ceux qui s’activent sur le réveil le samedi soir, alors il y a des chances que ce site soit fait pour vous !

Et si en plus, au retour tardif de votre rando, vous devez (encore !) affronter le regard

72895552

réprobateur de votre moitié (toujours la même) parce que non seulement vous avez raté le gigot mais qu’en plus vous consacrez le peu qu’il reste de votre week-end au nettoyage et à l’entretien de votre vélo, alors là, pas de doute : on partage la même passion !

Alors rejoignez-nous : notre club sera le vôtre !

logo_gadobike-150x150